Parfois un vrai bonheur, un vrai plaisir, malheureusement trop peu.
Parfois la peur au ventre a cause de ce qui s'etait passe, ou de ce qui pourrait se passer...la trouille de rentrer avant tout le monde, parce qu'on ne sait pas ce qu'on va trouver...
D'autres fois la meme peur au ventre, mais a cause d'un silence de plomb, plus personne n'osant rien dire, et cette sensation presque constante dans cette tete de petite fille que quelque chose ne tourne pas rond...
Les acces d'euphorie, et puis la chute dans la lethargie, comme ca, sans prevenir...et cette envie que ca change, que ca s'arrete...parce que c'est dur, trop dur, et que ca fait flipper
Et puis un jour ca s'arrete, net, pour de bon, pour de vrai, et pour toujours...

Et souvent, je donnerais beaucoup pour redevenir cette petite fille, rien qu'une fois, rien que pour le revoir, LUI...