Etre maman, c'est pas tous les jours facile...être une single-mum, c'est parfois même hardos, surtout quand le single-dad brille par son absence! Bon, je dois avouer que, dans notre cas, j'apprécie la dite-absence, mais ça, c'est un tout autre thème! C'est hardos financièrement, pour l'organisation et la logistique surtout quand on a choisi de vivre à perpettes les oies paumées, et puis aussi pour avoir un minimum de vie sociale (et ça, même sans être single, c'est pas facile!).

Quand j'ai divorcé, j'ai découvert la vie sociale, les potes, les sorties (si si, je vous assure, seulement quand j'ai divorcé!), et comme on vivait avec ma môman, j'en ai bien profité abusé?? au début. Maintenant, on ne vit plus avec môman, depuis quelques années tout de même!, ni avec personne d'autres que nous 4. Il y a encore 6 mois, j'évitais pas mal les sorties, les mowglis me faisant un peu des scènes de "jalousie", et puis les nounous c'était pas simple...LA nounou attitrée, c'était toujours un cirque pour qu'elle puisse venir le soir, il fallait être rentrée a 10pm (même pas drôle, c'est l'heure où on commence à s'amuser!), et ça coute...donc on oubliait, tout simplement.

Maintenant, les mowglis sont plus grands, presque plus sages, et surtout plus responsables. Donc on a fait un deal, les mowglis et moi. Une fos par semaine, je sors, et eux, ils se gardent tous seuls. Il faut dire aussi que là où on vit, c'est super safe, on a les voisins/copains juste à côté en cas de besoin, et ça joue énormément sur ma tranquilité! Si c'est en semaine, je les couche, et je sors après; en WE, c'est plus cool pour eux (et pour moi). On en profite pour commander une pizza, inviter le petit copain à diner à la maison (sachant again que les parents sont à 50m de là), etc... Ils sont plutôt contents, et Maman avec! Et je trouve ça trop adorable quand ils s'inquiètent de voir que je ne vais pas sortir, pour X ou Y raison ;-)

V'là donc un des milliers avantages de les voir grandir, nos bougres!